Archives par catégorie: presse

Ville d’Avray: l’ex-ministre burundais jugé en appel pour esclavage moderne (17/02/2021)

Un ex-ministre de la Justice burundais et son épouse, accusés de “traite d’être humain” pour avoir exploité un compatriote pendant 10 ans chez eux dans leur maison de Ville d’Avray, étaient jugés ce mercredi devant la cour d’appel de Versailles. Le couple de dignitaires avait été condamné en première instance en octobre 2019 à deux […]

Deux ans de prison avec sursis requis contre un ex-ministre burundais pour esclavage moderne en France (18/02/2021).

Ayant accepté d’accompagner du Burundi un des enfants handicapé de la famille Mpozagara, Méthode S. s’était retrouvé « coincé » en France pendant dix ans après que le couple lui eut confisqué son passeport. Deux ans de prison avec sursis ont été requis, mercredi 17 février, en appel à Versailles contre un ancien ministre de la justice burundais et son épouse, […]

“19 heures de travail par jour” : un ex-ministre burundais jugé en appel pour esclavage moderne (17/02/2021).

Méthode S. avait déjà raconté en 2019 comment il avait été “réduit en esclavage” dans la maison du couple, à Ville-d’Avray, pendant dix ans. Un ex-ministre de la Justice burundais et son épouse, accusés de «traite d’être humain» pour avoir exploité un compatriote pendant 10 ans chez eux en région parisienne, seront jugés ce mercredi […]

Région parisienne : l’ex-ministre de la Justice du Burundi jugé en appel pour esclavage moderne (16/02/2021).

Gabriel Mpozagara et son épouse ont été condamnés en première instance à deux ans de prison avec sursis et 70 000 euros de dommages et intérêts, pour «soumission à un travail forcé» et «conditions de travail et d’hébergement contraires à la dignité». Gabriel Mpozagara, ancien ministre burundais de la Justice, est accusé avec son épouse de «traite […]

Cher. Un couple jugé pour esclavagisme, la victime travaillait 20 h par jour. (22/01/2021)

Un couple de dentistes originaire de Roumanie était jugé mercredi 20 janvier au tribunal de Bourges pour traite d’être humain et travail dissimulé. La victime est une femme roumaine, âgée de 37 ans au moment des faits en 2014. Pendant deux ans, elle se serait occupée de la maison du couple, de leur fille et de faire […]

Vorly : un couple poursuivi pour esclavagisme. (21/01/2021)

Une affaire d’esclavagisme moderne devant le tribunal de grande instance de Bourges : un couple de dentistes roumains de Dun-sur-Auron a comparu mercredi pour traite d’être humain et travail dissimulé. Les faits auraient duré deux ans (du printemps 2014 au printemps 2016) au château de Vorly. Une orpheline roumaine de 37 ans à l’époque a […]

Traite des êtres humains : en France, une lente évolution juridique. (05/01/2021)

Servitude et travail forcé ont été introduits dans le code pénal entre 2003 et 2013, à la suite des condamnations de la France par la Cour européenne des droits de l’homme. La matière a difficilement émergé dans l’arsenal répressif, au point que la France a été condamnée à deux reprises devant la Cour européenne des […]

Des migrants employés dans l’agroalimentaire sortent du silence. (05/01/2021)

Trois entreprises finistériennes de ramassage de volailles sont soupçonnées d’avoir employé de nombreux sans papiers. Trois d’entre eux ont déposé plainte pour traite d’êtres humains. Originaires de Côte-d’Ivoire, Fofana Mamadou, Amara Diagabate et Watta Paul Bogui, respectivement âgés de 31, 38 et 40 ans, sont en situation irrégulière sur le territoire français depuis plusieurs années. […]

Esclavage moderne : des hommes et des femmes victimes d’une criminalité invisible. (05/01/2021)

Mal connues et difficiles à identifier, les affaires de traite d’êtres humains aboutissent rarement en justice. Les victimes, majoritairement des étrangers en situation irrégulière, n’ont souvent aucun recours pour dénoncer leur employeur malveillant. Le 11 décembre 2020, Méthode Sindayigaya, 40 ans, a mis son plus beau costume et quitté son logement social de Blois pour rejoindre Paris. Il […]

Des exploitations agricoles soupçonnées de ne pas déclarer 77 travailleurs sans-papiers. (25/12/2020)

Ils exercent dans le ramassage de volailles à Saint-Sauveur, Guiclan ou encore dans le secteur de Châteaulin (Finistère). Leurs patrons n’avaient pas régularisé leurs situations. La police aux frontières de Rennes et le parquet de Quimper se sont saisis de l’enquête. Lire la suite de l’article