L’association d’aide aux migrants qui exploitait des sans-papiers devant le tribunal de Paris (21/01/2022)

Ces migrants voyaient en lui un protecteur, un homme providentiel qui leur permettrait d’obtenir leur régularisation. Mais la main tendue s’est peu à peu refermée sur eux, les piégeant dans une forme de servitude volontaire que la justice n’a pas hésité à qualifier de « traite d’êtres humains aggravée », « soumission de personnes vulnérables à des conditions de travail indignes », « rétribution inexistante ou insuffisante » et « travail forcé », notamment.

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr : https://www.leparisien.fr/faits-divers/lassociation-daide-aux-migrants-qui-exploitait-des-sans-papiers-devant-le-tribunal-de-paris-21-01-2022-PAOFV5LH7ZHEZMJKTO4A6AL6MA.php