de l'asie du sud-est à l'europe (2020-2023)

En partenariat avec la Global Alliance Against Traffick in Women, le CCEM participe à une étude sociologique sur les victimes de traite des êtres humains à des fins d’exploitation par le travail originaire des pays d’Asie du Sud-Est.

From Southeast Asia to Europe: Strengthening migrant and trafficked women’s rights to inclusive re/integration.
De l’Asie du Sud Est à l’Europe : Renforcer les droits d’inclusions des femmes migrantes et victimes de traite des êtres humains.

Le projet “De l’Asie du Sud-Est à l’Europe”, en collaboration avec notre partenaire Global Alliance Against Traffick in Women (GAATW).

Prévu pour une durée de 3 ans, ce projet s’articulera autour de recherches menés par le CCEM auprès des personnes accompagnées afin de déterminer les freins à l’inclusion des femmes victimes de traite originaire d’Asie du Sud-Est. 

Parmi les personnes accompagnées par le CCEM, en 2020, 71% d’entre elles étaient des femmes ; près de 14% étaient originaires du continent asiatique et plus particulièrement 9%de l’Asie du Sud et de l’Est.

 

Calendrier du projet

  • novembre 2020 – février 2021 : lancement du projet et formation à la méthodologie FPAR (“feminist participatory active research”)
  • février – décembre 2021 : réalisation de l’étude locale via des interviews individuels et des groupes de paroles
  • août 2021 – juin 2023 : mise en place d’actions de plaidoyer et d’accompagnement basées sur les résultats de l’étude