CCEM

107, avenue Parmentier 75011 PARIS
Tél.: 01 44 52 88 90 NOUS CONTACTER

S'inscrire à la newsletter :

Fermer Contrôle de sécurité
Entrez les numéros ci-contre:

Galerie Vidéos

OIT: 40 millions d'esclaves dans le monde

› Voir toutes les vidéos

Galerie Photos

Libération de Mehret/ image France2/ 1996

› Voir toutes les photos

Accueil > L'actualité > Revue de presse > 12 juin 2015

Esclavage domestique : une proche de Kadhafi doit verser 222 500 € à ses anciens « employés »

« J’étais homme à tout faire, et n’importe quoi, nuit et jour, dans la maison de Kafa Kachour », décrivait Issa dans l’une de ses dépositions. Le Nigérien s’était fait confisquer son passeport à son arrivée en France, à Prévessin, par sa « maîtresse ». Prisonnier du luxe de la demeure gessienne, comme ses quatre autres collègues Tanzaniens. Issa peut souffler. Lui par qui tout est arrivé. Lui qui, arrêté par la Police aux frontières en 2009, a tout balancé. Tout raconté. « La PAF a fait un boulot fantastique de recueillir tous les témoignages les uns après les autres, y compris celui de la maîtresse d’esclaves » reconnaît Jean-Marc Gaillard, membre de la Cimad (accueil des sans-papiers) qui œuvre sur ce dossier depuis cinq années.

Celle qui tenait Issa captif, n’était autre que la femme de Bachir Saleh Bechir, l’ex directeur de cabinet du colonel Kadhafi...

La suite sur le site du Progrès

0 commentaire
Ajouter un commentaire
Imprimer
le partenaire des médias