CCEM

107, avenue Parmentier 75011 PARIS
Tél.: 01 44 52 88 90 NOUS CONTACTER

S'inscrire à la newsletter :

Fermer Contrôle de sécurité
Entrez les numéros ci-contre:

Galerie Vidéos

OIT: 40 millions d'esclaves dans le monde

› Voir toutes les vidéos

Galerie Photos

Libération de Mehret/ image France2/ 1996

› Voir toutes les photos

Accueil > L'actualité > Evènements > CCEM procès

Le Tribunal de Grande Instance d’Aurillac (Cantal) avait condamné condamné à deux ans de prison ferme et un an avec sursis le 29 janvier 2015 l'exploitant forestier franco marocain qui avait fait venir du Maroc deux jeunes gens, âgés de 21 et 22 ans en juin 2014 pour arracher la gentiane. Passeports confisqués, ces derniers ont été exploités sans rémunération, sans congé ni repos, vivant et travaillant dans des conditions contraires à la dignité, et soumis à des violences et des menaces. La Cour d'Appel de Riom (Puy de Dôme) a confirmé ce jugement le 17 juin 2015.

L’homme qui les a fait venir devait répondre devant le tribunal des faits de traite des êtres humains, d’enlèvement-séquestration et d’extorsion avec violence.

L’exploiteur avait en effet demandé aux familles de réunir chacune 7000€ pour le voyage des jeunes gens. La famille de l’un de deux n’ayant trouvé que 5000€, il a tenté à la fin du mois de septembre 2014 -avec l’aide de son fils et de trois complices- de les ramener de force vers le Maroc pour récupérer les 2000€ manquants. L’un des deux jeunes s'est enfui et a porté plainte, revenu à Aurillac où il sera rejoint par le second.

Le prévenu a été immédiatement incarcéré

Les deux victimes ont été défendues par Me Pierre Méral, avocat au Barreau d’Aurillac.

Le CCEM, partie civile, a obtenu l'euro symbolique de dommages et intérêts qu'il avait demandé.

0 commentaire
Ajouter un commentaire
Imprimer
le partenaire des médias