CCEM

107, avenue Parmentier 75011 PARIS
Tél.: 01 44 52 88 90 NOUS CONTACTER

S'inscrire à la newsletter :

Fermer Contrôle de sécurité
Entrez les numéros ci-contre:

Galerie Vidéos

OIT: 40 millions d'esclaves dans le monde

› Voir toutes les vidéos

Galerie Photos

Libération de Mehret/ image France2/ 1996

› Voir toutes les photos

Accueil > L'actualité > Revue de presse > 5 mai 2014

Au Nigéria deux cent vingt-trois lycéennes sont retenues depuis le 14 avril par les islamistes armés du groupe Boko Haram, qui ont revendiqué l'enlèvement lundi 5 mai. Sur les deux cent soixante-seize filles kidnappées dans le dortoir de leur école à Chibok, dans le nord-est du pays, seules cinquante-trois ont pu recouvrer la liberté en s'enfuyant. L'enlèvement de ces jeunes filles a suscité de nombreuses réactions aussi bien dans le pays qu'à l'échelle internationale.

  • Comment le groupe Boko Haram a-t-il enlevé les lycéennes ?

Des hommes armés, vêtus de treillis militaires, ont pris d'assaut, le 14 avril au soir, l'internat du lycée de la ville de Chibok, dans l'Etat de Borno (nord-est du pays), mettant le feu à plusieurs bâtiments avant de tuer un policier et un soldat et de pénétrer dans l'établissement. Ils se sont fait passer pour des soldats venus sécuriser l'école, avant d'obliger les lycéennes à en sortir. Ils les ont fait monter dans des camions puis se sont enfoncés dans la forêt de Sambisa, connue pour abriter des camps fortifiés de Boko Haram. lire la suite sur LeMonde.fr 

0 commentaire
Ajouter un commentaire
Imprimer
le partenaire des médias