CCEM

107, avenue Parmentier 75011 PARIS
Tél.: 01 44 52 88 90 NOUS CONTACTER

S'inscrire à la newsletter :

Fermer Contrôle de sécurité
Entrez les numéros ci-contre:

Galerie Vidéos

OIT: 40 millions d'esclaves dans le monde

› Voir toutes les vidéos

Galerie Photos

Affiche Europe unie contre l'esclavage

› Voir toutes les photos

Accueil > L'actualité > Revue de presse > 2 septembre 2016

Des travailleurs birmans d'un élevage de poulets en Thaïlande ont porté plainte vendredi pour "travail forcé" contre leur employeur et un géant de l'agroalimentaire thaïlandais, client de la ferme et fournisseur des marchés européens.
L'industrie de la pêche thaïlandaise est souvent montrée du doigt pour des accusations de conditions de travail inhumaines, voire d'esclavage.
Mais jusqu'ici l'industrie agroalimentaire, et notamment celle de la volaille, n'avait jamais fait l'objet de telles accusations. Elle représente plusieurs milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel et exporte un tiers de son poulet en Europe.
Soutenus par l'association thaïlandaise Migrant Worker Rights Network (MWRN), quatorze travailleurs ont porté plainte contre le groupe Betagro, qui se fournit dans la ferme qui les employait.
Ils réclament 46 millions de bahts (1,18 million d'euros) de dommages et intérêts.
Ces derniers ont décrit des journées de travail qui pouvaient aller jusqu'à 20 heures avec des nuits passées à dormir dans les poulaillers de leur ferme de Lopburi, dans le centre du pays. 

0 commentaire
Ajouter un commentaire
Imprimer
le partenaire des médias