CCEM

107, avenue Parmentier 75011 PARIS
Tél.: 01 44 52 88 90 NOUS CONTACTER

S'inscrire à la newsletter :

Fermer Contrôle de sécurité
Entrez les numéros ci-contre:

Galerie Vidéos

Madame Tazi.Docu fiction

› Voir toutes les vidéos

Galerie Photos

affiche Raymond Depardon 2003

› Voir toutes les photos

Accueil > L'esclavage aujourd'hui > L'esclavage moderne

    L'esclavage a été aboli depuis longtemps. Pourtant il existe encore aujourd'hui, au 21ème siècle dans le monde entier. Chaque jour, des dizaines de millions de personnes vivent dans le désespoir et la servitude. Ces esclaves modernes constituent une main d'œuvre sans voix, sans défense et corvéable à merci. La misère et l’espérance d’une vie meilleure poussent ces hommes, ces femmes et ces enfants dans les mains des exploiteurs sans pitié qui les affament, les maltraitent, les terrorisent. Brutalisés, retenus par la force et par la contrainte, ils sont abandonnés à leur sort.

Esclaves dès leur plus jeune âge ou tombés un jour en servitude, enfantsfemmes et hommes s'épuisent dans les champs, les fabriques, les mines, les plantations, les maisons, les ateliers ou les bordels. Esclaves pour dettes, victimes de négriers modernes ou clandestins pris au piège de la traite des êtres humains, ils subissent les pires traitements, réduits au statut d'objets. Contrairement à l’époque de la traite transatlantique, le critère déterminant n’est pas la couleur de la peau, ni l’origine ethnique mais la vulnérabilité qui permet une emprise totale sur une personne.

     Les principales formes contemporaines d’esclavage sont l’esclavage pour dettes, le travail forcé, l'esclavage sexuel, le mariage forcé, l’esclavage traditionnel, et le travail exorbitant des enfants… Si elles se rencontrent le plus souvent en Asie et en Afrique, l’Europe et l’Amérique sont également concernées. Il existe des esclaves dans les immenses plantations du Brésil, des femmes sont victimes de trafic et d’esclavage sexuel en Europe, de jeunes enfants sont asservis comme domestiques dans des pays occidentaux. Ce fléau n’épargne aucun pays. En France, cette nouvelle servitude se retrouve notamment dans l'esclavage domestique, les ateliers clandestins, la mendicité forcée, et la prostitution forcée…


  L’esclavage pour dette Il touche des millions de personnes dans le monde. Quand la misère est trop grande, un père ou une mère de famille, un adolescent ou un vieillard peuvent contacter une dette que leur « prêteur » leur demande de rembourser en travaillant pour lui. Ils ont parfois besoin d’un peu d’argent pour acheter de la nourriture, ou des médicaments, ou des semences… Toute la famille ou une partie d’entre eux - enfants, jeune femme, ou père - se retrouve ainsi aliénée jusqu’au remboursement de ce prêt. Les esclaves travaillent sept jours sur sept, tout au long de l’année, contre un peu de nourriture et un abri pour dormir. Le plus souvent leur travail n’arrive jamais au bout de la dette qui peut même se transmettre à leurs enfants. Ce système existe depuis longtemps, dans certains pays d’Asie, comme l’Inde en raison du système de caste. 

(Photos tirées du film de Tina Davis "Modern Slavery")


 Le travail forcé Il concerne les personnes contraintes sous la menace d’effectuer des travaux difficiles dans des conditions parfois dangereuses. Leur rétribution est inexistante et ils sont souvent enfermés, privés d’identité, soumis à des violences physiques et psychologiques. Ils travaillent à la limite de leurs forces. Les enfants en sont les principales victimes, mais les adultes, hommes et femmes sont aussi concernés. Il se pratique dans les mines, les ateliers, les champs, les fabriques, Ces esclaves constituent une main d’œuvre docile, sans recours. Ils sont des centaines de milliers, des briqueteries de l’Inde aux champs de Cacao du Bénin, en passant par la mendicité forcée ou le vol à la tire dans les capitales européennes, les courses de chameaux dans les pays du golfe et la servitude domestique dans le monde entier. (photo Marc Beziat in Esclaves Encore)



     L’esclavage sexuel   L’exploitation sexuelle des femmes et des enfants, personnes particulièrement vulnérables, constitue une des formes les plus connues du travail forcé. Souvent piégées par des trafiquants, les jeunes femmes sont victimes d’une extrême violence. On a beaucoup parlé de ces pratiques criminelles concernant les enfants dans certains pays d’Asie du Sud Est, et concernant les jeunes filles, dans l’Est de l’Europe. Il s’agit généralement de réseaux criminels qui pratiquent la traite des êtres humains.

       Le mariage forcé   Il peut signifier pour la fillette ou la jeune fille une vie de servitude domestique, de travail esclave dans les champs ou  de prostitution forcée. 

      L’esclavage traditionnel  Dans quelques rares pays demeure un esclavage par ascendance, ce qui signifie que un groupe de population ou des individus sont considérés comme asservis de par leur naissance. Bien que ayant officiellement aboli l’esclavage, des pays comme la Mauritanie, le Niger, le Soudan, ou certains pays du Golfe Persique continuent à tolérer cette pratique d’un autre âge.

     Par ailleurs, l'Organisation Internationale du Travail, l'agence de l'ONU chargée d'élaborer les normes internationales du travail, estime que 215 millions d'enfants âgés de 5 à 17 ans travaillent. Parmi eux,  53 millions de jeunes de moins de 15 ans font un travail particulièrement dangereux. Selon l'OIT, plus de 8 millions  sont esclaves soit en servitude pour dettes, contraints à un travail forcé, recrutés dans des conflits armés ou prostitués.

23 commentaires
Ajouter un commentaire
Imprimer
Kev
19 avril 2012 @ 10:54
Bonjour, je suis tout a fait d'accord avec vous :)))) CHALLENGE ACCEPTED.
Cheese
24 février 2013 @ 18:17
Meci. Cela m'aide à faire mon exposé
macaron
12 mars 2013 @ 12:20
merci grâce à vous mon exposé va être parfait !!!
lolotte
12 mars 2013 @ 12:20
je suis parfaitement d' accord avec vous et grâce à votre cite je vais faire un super exposé.
cAnar
24 mars 2013 @ 17:37
Voici de quoi bien me documenté pour mon article ds le journal de mon lycée ^^ merci! Continuons le combat!
Cheese
10 avril 2013 @ 11:26
:):):):):):):):):):):):) tous contre l'esclavage
Carla
10 mai 2013 @ 19:00
L'esclavage moderne est une cause qui me touche beaucoup . Votre sit m'a aider a faire mon exposé . je vous soutiens , Tous contre l'esclavage
Sophie
29 mai 2013 @ 10:42
L'esclavage doit à mon sens être combattu, sous toutes ses formes. En France, n'avons-nous pas de travailleurs pauvres ? Des millions de personnes sont obligées à exécuter des corvées pour enrichir une minotité qui les exploite sans état d'âme, avec manipulations en tout genre... Alors pour lutter efficacement contre l'esclavage, ne faut-il pas sortir d'un système capitaliste, libéral à bout se souffle ?
FIDELE7
17 septembre 2013 @ 14:15
Bien merci; c'est très important. Ces formes existent réellement mais beaucoup de gens en sont ignorants; surtout dans des pays il n'ya ni débat ni loi spécifique sur les formes modernes de l'Esclavage. Merci de combattre ces animosités (bêtises).
zebbi
15 décembre 2013 @ 18:19
Bien merci; c'est très important. Ces formes existent réellement mais beaucoup de gens en sont ignorants; surtout dans des pays il n'ya ni débat ni loi spécifique sur les formes modernes de l'Esclavage. Merci de combattre ces animosités (bêtises).
kikou lol
27 mai 2015 @ 17:24
Bien merci; c'est très important. Ces formes existent réellement mais beaucoup de gens en sont ignorants; surtout dans des pays il n’y ni débat ni loi spécifique sur les formes modernes de l'Esclavage. Merci de combattre ces animosités (bêtises).
slutgirl69
02 février 2014 @ 19:30
merci, ceci est d'un grand secours pour moi. Ca peut-être un thème dans mon bac demain...
AméMar
10 février 2014 @ 20:03
Merci pour ces informations , nous avons pu réaliser notre travail !!! :)
t-mort-les-mort
27 mars 2014 @ 13:05
Pas mal du tout pour un bonne exposer merci beaucoup :)
tal
14 juillet 2014 @ 21:16
Salut les gros , merci pour ce site internet grâce a ça je vais faire une nouvelle chanson trop de ouf ;)
onbre
29 janvier 2015 @ 10:46
Merci pour tout cela m'aidera beaucoup pour mon examen :-)
fon
01 février 2015 @ 18:18
Bien merci; c'est très important. Ces formes existent réellement mais beaucoup de gens en sont ignorants; surtout dans des pays il n'ya ni débat ni loi spécifique sur les formes modernes de l'Esclavage. Merci de combattre ces animosités (bêtises).
Clauclau
25 mai 2015 @ 20:18
tropppp cool on est en histoir et se site nous donne plein d'information
Camille
25 mai 2015 @ 20:18
Je ne suis pas une victime, je vous soutien dans ce que vous faites. Mais j'aimerais savoir si cela étais possible d'avoir un témoignage d'une personne consantante pour me raconter son histoire. C'est pour un projet dans mon lycée ceci serra dans l'anonymat, mais c'est important. merci veuillez me contacter: lcamille.98@gmail.com
juju jarguel
03 novembre 2015 @ 15:52
cc c juju du 24 sa me touche vraimant sa enfin presque
lililove04
24 novembre 2015 @ 11:03
Merci grâce à vous je vais faire un super exposé.je suis contre l'esclavage avec vous merci encore. Tous contre l'esclavage!!!! ;)
azerty
21 décembre 2015 @ 17:35
merci j ai bien reussi mes exercices
carambar
21 décembre 2015 @ 17:35
Bravo, très bonne documentation instructif et intéressant, s'adresse a tous le monde très compréhensible et bien rédigé. Bref un très beau exposé en perspective
le partenaire des médias